Formules de visites

Formules de visites

A Breteuil, la sortie scolaire devient un outil pédagogique en lien avec les programmes. De la maternelle au lycée, découvrez nos formules de visite :

 

La visite guidée du château : voyage au cœur de 400 ans d'Histoire

Toute l'année, nos guides accueillent les élèves de la maternelle au lycée pour une visite captivante, instructive, ludique et interactive d'une durée d'une heure. Le château offre un décor prestigieux où près de trente personnages de cire réalisés par le Musée Grévin sont mis en scène. L'histoire devient vivante et accessible. Votre classe fera la connaissance par exemple de Louis XVI, Marie-Antoinette, Louis XVIII, Léon Gambetta, Marcel Proust... et d'une quinzaine de chats bottés automates. Vous vous passionnerez également pour Gabrielle-Emilie de Breteuil, la première femme de sciences de l'Histoire et admirerez la réplique la plus fidèle du célèbre (et scandaleux) collier de la reine dans le cabinet des trésors. Pour les plus jeunes, c'est la thématique du quotidien des châtelains qui est développée avec la visite des chambres, du fumoir, de la salle de bain et des magnifiques cuisines du début du XXe siècle entièrement aménagées ! On y parle de la toilette, de la mode, du confort, des loisirs ou encore de l'écriture.
La visite permet donc d'aborder beaucoup de thèmes en liaison avec les programmes scolaires (histoire, français, arts, sciences, etc)

Visite des jardins remarquables à découvrir au fil des saisons

La visite des jardins est non guidée. Temps de promenade minimum : 2 heures.
Situés au cœur du Parc naturel de la vallée de Chevreuse, les jardins classés « jardins remarquables » s'étendent sur 75 hectares. Soigneusement entretenus, ils constituent un lieu de promenade riche d'enseignements.

A ne pas manquer :

  • le jardin à la française dans la tradition d'André Le Nôtre, le grand jardinier du château de Versailles.
  • le jardin des Princes à l'anglaise
  • le labyrinthe aux mille buis
  • le parcours de la biodiversité avec le jeu de piste « la promenade du petit Chaperon rouge »
  • le sentier des arbres remarquables (2km)
  • l'aire de jeux (balançoires, araignée, toboggans) à proximité du château
  • la mosaïque de buis à proximité du bassin de la grenouillère et ses incroyables perspectives sur la Vallée de Chevreuse
  • le calme et la beauté des étangs romantiques en contrebas du domaine

Pour les classes qui souhaiteraient l'intervention d'une conférencière, un parcours-promenade intitulé « à la découverte des jardins » est proposé du 1er septembre au 31 mars pour les élémentaires et les collégiens.

 

Les scènes de contes de Perrault

De la maternelle au lycée, les Contes de Charles Perrault reviennent régulièrement dans les programmes scolaires. A Breteuil, huit célèbres histoires sont mises en scène dans les dépendances du château, lieux de la vie d'autrefois. Elles sont à découvrir librement au fil de la promenade. Plusieurs scènes ont récemment été réaménagées avec de nouveaux décors et personnages.

 

Animation « contes de Perrault » avec une conteuse

Toute l'année, nos conteuses racontent aux élèves de tous les niveaux scolaires trois histoires de Charles Perrault dans leur version originale pendant une heure. L'enseignant peut tout à fait indiquer son choix de contes parmi ceux qui sont présentés dans le domaine. La conteuse s'adapte à chaque public. Les plus jeunes développent ainsi leurs capacités d'écoute, d'imagination et d'expression. Pour les élémentaires, collégiens et lycées, les contes peuvent donner lieu à des échanges passionnants entre les élèves et la conférencière autour du genre littéraire, de la portée des histoires, etc.
En fonction de la météo et de la saison, les contes sont racontés dans une salle ou dans les jardins. 

 

Fairytales in english

Activity suggested for the children of all ages, but also for all types of groups of adults.

 

Animation "Contes dansés et chantés"

Du 1er septembre au 31 mars. De la maternelle au CE1.

Pendant une heure, une conteuse raconte l'histoire du Petit Chaperon rouge et du Chat botté et interagit en permanence avec les enfants par le biais de comptines et de rondes.
Cette animation est une façon ludique, dynamique et active d'aborder les contes qui répond aux besoins de bouger des enfants de 3 à 6 ans. D'autant que les programmes officiels de 2008 en parlent à deux reprises, dans deux domaines d'activités différents : 
-dans le domaine « Agir et s'exprimer avec son corps »
-dans le domaine « Devenir élève"

 

 

NOUVEAUTE 2018 : Animation "Le Petit Chaperon rouge et les 5 sens"

Du 1er septembre au 31 mars : Pour les maternelles

Après avoir écouté le conte du Petit Chaperon rouge, un échange avec les enfants basé sur le fameux dialogue entre le loup et la petite fille permet de déterminer les 5 sens et leurs fonctions.

Les élèves sont ensuite répartis en 4 groupes pour participer aux 4 ateliers tournants : 

L'ouie : affiner son écoute. Ecouter et reconnaître des 'bruits" de la forêt et les retrouver sur des "cartes images"

La vue : se repérer dans l'espace. Retrouver et situer le loup et le Petit Chaperon rouge à la manière de "Où est Charlie ?"

Le toucher : Explorer la matière. Passer la main dans les boites, faire décrire aux élèves leur ressenti et associer chaque boite aux personnages ou éléments du conte.

L'odorat / le goût : développer les expériences sensorielles.

Sentir des odeurs qui ne sont pas familières, les reconnaître et les classer selon qu'elles sont comestibles ou non. 

 

Animation "Les métiers d'autrefois à travers les contes"

NOUVEAUTE 2018 : Première animation : "La Belle au bois dormant et les métiers de la laine"

Du 1er septembre au 31 mars. Pour les CP au CE2

Après avoir écouté le conte de La Belle au bois dormant, un échange avec les élèves est engagé autour du fuseau, de la quenouille et de leur utilisation. Les élèves observent en vrai, un fuseau, une quenouille, un rouet ainsi que des documents autour des métiers et des outils nécessaires au travail de la laine depuis la tonte des moutons jusqu'à la confection de tissus en laine. Ils sont ensuite répartis en 4 groupes pour participer aux ateliers suivants : 

  • Utlilsation d'un fuseau
  • Utilisation d'un petit métier à tisser
  • Réalisation d'une broderie simple à l'aiguille (à bout rond)
  • Remise en ordre d'images liées aux métiers de la laine

 

Atelier "La cuisine autrefois"

Du 1er septembre au 31 mars. Pour les maternelles au CE1.

Sous la conduite d'une conférencière, les élèves feront la visite des cuisines. Ils découvriront certains objets et ustensiles d'autrefois ainsi que leur fonction. Ils continueront avec des ateliers notamment de manipulation (utilisation de la baratte, du moulin à café, du mortier et pilon).

Pour les maternelles, cette animation entre dans le domaine "Explorer le monde du vivant, des objets et de la matière" en mettant l'accent sur la transformation de la matière, l'éveil sensoriel et la dextérité et habiletés manuelles des élèves.

Pour le cycle 2, cette animation touche deux domaines d'apprentissage "Questionner le monde du vivant, de la matière et des objets" et "Explorer les organisations du monde".

 

Parcours pédagogique "La vie d'autrefois dans les communs du château"

Du 1er septembre au 31 mars. Pour les élèves de GS au CE2.

Sous forme d'un parcours d'orientation, une conférencière fera découvrir à vos élèves la vie dans les communs du château. Vous verrez le colombier, la glacière, le lavoir, le four à pain... 

Cette animation entre dans le domaine "Les langages pour penser et communiquer", "Les systèmes naturels et les systèmes techniques", "Les représentations du monde et de l'activité humaine".  

 

Atelier « lettre de cachet »

Du 1er septembre au 31 mars. Pour les élémentaires à partir du CE2 et les collégiens.
15 août 1785 : coup de tonnerre sur la monarchie! Le scandale de l'affaire du collier éclate à Versailles. Le roi Louis XVI, soutenu par sa femme Marie-Antoinette, ordonne l'arrestation du cardinal de Rohan. Louis-Auguste de Breteuil, ministre de la Maison du roi, est chargé de remettre la lettre de cachet qui conduit directement le cardinal à la Bastille.
A l'aide d'une reproduction de cette lettre de cachet, les élèves travaillent sur un document d'archive, le décryptent et le contextualisent. A leur tour ensuite de rédiger une lettre de cachet à la plume et à la manière de louis XVI qui sera scellée par un cachet de cire marqué du sceau royal. Atelier au cœur de l'Histoire ! 

 

Animation « L'évolution du vêtement, reflet des modes de vie en France de l'Antiquité à nos jours »

Du 1er septembre au 31 mars. Du CP au CE2.

L'animation débute par un échange avec les élèves : qu'est-ce qui détermine le choix de leurs vêtements ? (la mode, le budget, les activités prévues dans la journée, la météo...). Le vêtement est donc le reflet d'une époque, d'un pays et d'une condition sociale. C'est ce qu'on appelle le costume (qui n'est pas un déguisement !).

En partant de deux personnages emblématiques de la royauté (Marie-Antoinette et Louis XVI), les élèves comparent le costume de sacre avec ses symboles royaux et le costume de cour. Ils observent tous les éléments rencontrés (robe à panier, corset, sceptre, fleur de lys...) et cinq enfants sont costumés en roi.

Suite à ces observations, les élèves sont amenés à se questionner sur l'évolution des modes de vie : hygiène et toilette, confection et acheminement des tissus, métiers liés au costume, outils...

Enfin, les élèves replacent sur une frise chronologique simple les visuels des époques clés pour comprendre l'évolution et la rapidité croissante de ces changements vestimentaires.

 

Visite "A la découverte des jardins"

Du 1er septembre au 31 mars. Pour les élémentaires et les collégiens.

A travers un parcours-promenade dans le domaine d'une durée d'une heure, les élèves seront confrontés à différents types de jardins (à la française, à l'anglaise). Encadrés par un intervenant, ils tenteront de comprendre les caractéristiques de ces espaces, d'en saisir la dimension artistique et technique.
 
  
Atelier "La table vue par les peintres"

Du 1er septembre au 31 mars. Pour le cycle 3.

Après la découverte du colombier et des maquettes représentant des oeuvres connues de Brueghel à Renoir, les élèves analysent par petit groupe un "tableau". Il s'ensuit un échange pour fnir par la production d'un texte inspiré par le tableau étudié. Cet atelier permet de développer le sens de l'observation, la curiosité, l'esprit critique et l'autonomie de la pensée, l'expression orale, l'argumentation et le partage des connaissances et de produire des écrits.

 

"Echanges autour du conte"

Du 1er septembre au 31 mars. Pour les collégiens et lycéens. 

Un conte de Charles Perrault est raconté dans sa version originale du XVIIe siècle par une conteuse professionnelle. Sur cette base, un échange entre l'intervenant et les élèves est mis en place. Il s'articule autour du genre littéraire, de la portée des histoires et de leur symbolique. Il est très intéressant de resituer Charles Perrault et son œuvre dans son contexte. Initialement, ses contes devaient séduire les salons littéraires. 

Cette animation est en lien avec les programmes de français, d'histoire et d'histoire des arts.
 
"Le monstre, aux limites de l'humain dans les contes de Perrault"
                                                                                                                                        
Du 1er septembre au 31 mars. Pour les collégiens et lycéens.
                                                                                  
Après avoir écouté La Barbe bleue, les élèves sont invités à s'interroger sur les émotions fortes que suscitent ce conte et sa mise en voix. Quelle part humaine et monstrueuse trouve-t-on chez Barbe bleue ?
Puis, à travers les figures des monstres que l'on rencontre dans les contes de Perrault, ils essaient de définir le terme de "monstre" (peur du loup et sens initiatique du Petit Chaperon rouge, laideur de Riquet à la Houppe, méchanceté de la marâtre de Cendrillon, perversion du père de Peau d'Ane...) avant de se concentrer sur la figure de l'ogre/ogresse que l'on trouve dans Le Petit Poucet, Le Chat botté mais aussi dans La Belle au bois dormant.
On propose ensuite aux élèves d'imaginer "leur" ogre avant de découvrir les représentations les plus célèbres (illustrations, gravures, peintures, sculptures...) en s'interrogeant sur les limites de l'humain que le monstre permet de figurer et d'explorer...

Suivez nous sur Facebook